DSCF1152

LA LITTERATURE

  1. A.     LA NOTION DE LITTÉRATURE 

            Le terme littérature désigne l’ensemble des œuvres issus de la réflexion humaine et qui revêt un caractère littéraire. Or, ce qui est littéraire relevé d’abord de la lettre et de l’écriture. On peut déduire que d’une façon générale parler de la littérature c’est faire référence à l’ensemble des œuvres écrites d’un pays, dune région, d’un espace linguistique, etc. toutefois on ne doit occulter la spécificité de certaines régions d’Afrique caractérisé par l’oralité. Ici, le souci de l’esthétique est pris en compte dans les textes oraux.

            La littérature est un des piliers de l’art. Parmi ces piliers on peut citer la peinture, la sculpture, le dessin, la musique, l’architecture, le cinéma la danse (chorégraphique).

  1. 1.      Définition

Si l’on consulte les dictionnaires on peut retenir les définitions suivantes selon l’ouvrage consulté.

Ainsi on peut retenir que selon le ROBERT, la littérature est :

-         L’ensemble des connaissances, en somme la culture générale relative aux lettres.

-         L’ensemble des œuvres écrites qui portent la marque de préoccupation esthétique ; les connaissances et activités qui s’y rapportent.

-         Tout usage esthétique du langage même non écrit.

Par contre selon le LAROUSSE, la littérature peut se définir comme :

-         L’ensemble des œuvres écrites auxquelles on reconnait une finalité esthétique.

-         L’ensemble des œuvres considérées du point de vue du pays, de l’époque, du milieu où elles s’inscrivent du genre auquel elles appartiennent.

-         La production de ces œuvres, l’activité ou le métier de l’écrivain ou de l’homme de lettres

            De ces défiions on peut retenir que la littérature est avant tout un art du langage. Ainsi la littérature exploite les potentialités du langage  et ne sert pas seulement des mots  comme des outils indifférents.

            De même on peut concevoir la littérature comme l’expression de l’homme, de ce qu’il a de plus humain. C’est le lieu de rencontre entre les hommes (Ecrivain -lecteur). C’est donc un puissant moyen de communication.

Mais au fais pourquoi écrit-on ?

 

  1. 2.      Objectifs

Parmi les objectifs de la littérature on peut inscrire :

-         On peut écrire pour la gloire et la fortune : les écrivains exploitent leur talent pour accumuler des richesses et surtout accéder à la gloire

-         On peut écrite aussi pour se délivrer : cette motivation parait chez bien d’écrivains. L’écriture même si elle souffrance, en elle, peut servir de Source de délivrance et d’accomplissement.

-         On peut écrire juste pour communiquer.

-         On peut écrire pour résoudre des questions existentielles : l’écriture permet de s’interroger sur la condition humaine et le devenir de notre monde.

  1. B.     LES FONCTIONS DE LA LITTÉRATURE

Il faut préciser de prime à bord que la littérature n’est pas utilitaire puisqu’on peut s’en passer. Cependant du fait de ses capacités à vulgariser des connaissances, elle est en effet un moyen de connaissance de l’homme et du monde. Ainsi la littérature permet de connaitre :

-         Le passé (à cause de l’arrière fond historique et mental)

-         D’autres civilisations (arrière fond culturel), etc.